En millions d'euros

 

Sous-jacent

 

2016

 

2015 pro forma

 

%

(1)

Suite à la cession de Vinythai, le chiffre d’affaires net de Chlorovinyles n’inclut plus que les activités résiduelles de négoce et de recherche dans le PVC, les activités de chlorovinyles en Europe, en Amérique latine et en Asie ayant été abandonnées. Ces activités résiduelles n’ont eu aucune incidence significative sur l’EBITDA. La contribution nette de RusVinyl, la co-entreprise russe de PVC, est en revanche incluse dans l'EBITDA, ajustée des charges financières.

Chiffre d'affaires net

 

1 436

 

1 490

 

–3,6%

Polyamide

 

1 414

 

1 448

 

–2,4%

Chlorovinyls(1)

 

22

 

41

 

–47%

EBITDA

 

222

 

141

 

57%

Marge d'EBITDA

 

15%

 

9,5%

 

5,9pp

Marge d'EBIT

 

9,5%

 

3,9%

 

5,6pp

CFROI

 

5,1%

 

3,5%

 

1,6pp

Conversion en cash

 

57%

 

50%

 

7,2pp

Intensité de recherche & innovation

 

2,1%

 

2,1%

 

Évolution du chiffre d’affaires net

Lorem ipsum dolor sit amet (bar chart)

Le chiffre d’affaires net a reculé de -3,6 % à 1 436 millions d'euros sous l’effet de la baisse des prix de -6,4 %, la dimunition du coût des matières premières ayant été en partie répercutée vers les clients. Les volumes ont augmenté de 3,5 % grâce à une conjoncture favorable aux polyamides, aussi bien en amont qu’en aval. Les fluctuations de taux de change ont impacté la conversion de -1,4 %, imputable à l’appréciation de l’euro par rapport aux monnaies locales au Brésil et en Corée, où Solvay possède de larges sites d’exploitation.

L’EBITDA sous-jacent a augmenté de 57 % à 222 millions d’euros grâce à l’effet combiné de l’accroissement des volumes dans les polyamides et des effets des programmes d’excellence opérationnelle qui ont largement compensé la baisse des prix de vente. RusVinyl, la coentreprise russe de PVC, a tourné à quasi pleine capacité au cours de l’année, contribuant de façon significative aux résultats. La marge d’EBITDA sous-jacent a augmenté de 5,9 points de % à 15 % par rapport à 2015.