Le profit de la période attribuable à Solvay, sur une base IFRS était de 621 millions d’euros après déduction du profit attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle pour 53 millions d’euros. Sur une base sous-jacente, le profit attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle était de 61 millions d'euros, après déduction de 7 millions d’euros afin de tenir compte des impacts mentionnés ci-dessus. Ceci s’est traduit par un profit sous-jacent pour la période attribuable à Solvay de 846 millions d'euros.