Lorem ipsum dolor sit amet (logo)

Description de la méthodologie

La méthodologie SPM tient compte autant :

  • de l’empreinte de la production sur l’environnement et les risques et opportunités corrélés ;
  • du marché et de la manière dont le produit, dans son application spécifique, apporte des avantages durables ou fait face à des défis.

Pour être inclus dans les « Solutions », les produits doivent avoir une application qui génère un avantage direct (social ou environnemental), important et mesurable pour la société dans son ensemble. Ils ne doivent pas présenter de problèmes de durabilité et doivent avoir une empreinte écologique de production faible en comparaison à la valeur qu'ils apportent la société.

Si un obstacle à la durabilité est identifié, ou si l’empreinte écologique de production est trop élevée, la combinaison produit-application figurera parmi les « Défis ».

Les résultats de l’analyse SPM sont représentés par une « heat map » indiquant la répartition des chiffres d’affaires par catégorie : solution, neutre et défi.

Le guide de la méthodologie SPM de Solvay sera achevé et publié avant l’été 2017 et mis à disposition sur le site web d’entreprise de Solvay.

Heat Map SPM 2016

Lorem ipsum dolor sit amet (graphic)

Objectifs stratégiques de Solvay :

2018 mi-parcours

40 %

Générer au moins 40% du chiffre d'affaires du Groupe au travers des solutions durables.

2025

50 %

Générer au moins 50 % du chiffre d'affaires du Groupe au travers des solutions durables.

Base 2014

Résultats de l’analyse SPM

Répartition par catégorie de la heat map

% du chiffre d'affaires

 

2016

 

2015

 

2014

Solutions

 

43

 

33

 

25

Neutres

 

33

 

39

 

39

Défis

 

8

 

16

 

15

Non évalué

 

16

 

12

 

21

À la fin 2016, 43 % du chiffre d'affaires des Combinaisons Produit-Application (PACs) évaluées dans le portefeuille ont été qualifiés comme « Solutions », un progrès significatif comparé à l'année précédente. Cette amélioration se décompose comme suit :

  • six points de pourcentage dus aux changements de périmètre (acquisition Cytec, désinvestissements Emerging Biochemicals et Acetow)
  • deux points de pourcentage de gains rapides non récurrents reflétant une croissance plus rapide de Solutions
  • deux points de pourcentage de programmes d'innovation visant à développer des activités plus durables.

Une évaluation globale et systématique du SPM implique une évaluation du portefeuille de 2016 sur la base du chiffre d’affaires de 2015. Les changements survenus en cours d’exercice dans le périmètre ont été pris en compte dans le périmètre de l’analyse du SPM 2016.

Validation externe

Depuis 2009, Arthur D. Little (ADL), notre partenaire dans le développement et l'amélioration de la méthodologie SPM, a procédé à une vérification en profondeur des résultats Alignement sur le Marché.

En 2016, ADL a passé au crible toutes les PACs dans la base de données et sélectionné pour un examen approfondi 150 PACS, 100 ayant une plus grande valeur pour Solvay sur le base de plusieurs critères et 50 pris au hasard. De plus, Solvay soumet 50 PACs chaque année à ADL pour une révision. Tous les PACs de la base de données seront révisées au moins une fois tous les cinq ans. Fin 2016, ADL avait examiné 48 PACs.

ADL arrive à la même conclusion pour 89 % des PACs, une conclusion plus positive pour 9 % d'entre elles et plus négative pour 2 %. L’impact des corrections est trop faible pour affecter les chiffres publiés.

Corrélation entre l'analyse SPM et l'augmentation des ventes

L'outil SPM a été conçu pour stimuler la performance commerciale de Solvay et fournir un niveau de croissance plus élevé. Au cours des trois dernières années, les produits de Solvay ont connu des taux de croissance annuelle de chiffre d'affaires considérablement différents selon que les clients et les consommateurs recherchent les produits de Solvay pour satisfaire à leurs besoins sociaux et environnementaux non satisfaits.

Taux de croissance annuel par catégorie SPM :

  • Solutions (besoins non satisfaits d'atteindre la conformité à des normes sociales ou environnementales plus rigoureuses) : +9 %
  • Défis (problèmes de durabilité ou obstacles) : -3 %

(basé sur le chiffre d'affaires avec le même produit, la même application et la même notation SPM sur les trois dernières années, représentant 45 % du chiffre d'affaires du Groupe).

SPM au sein des processus clés du Groupe

La fonction Développement Durable du Groupe gère la méthodologie de l’outil Sustainable Portfolio Management et la met en œuvre en étroite coopération avec les Business Units et les fonctions dans des processus clés : Stratégie, Recherche & Innovation, Dépenses d’investissements, Marketing & Ventes et Fusions & Acquisitions. La méthodologie SPM fait partie intégrante du cadre Solvay Way et permet de mesurer la maturité des GBU et des fonctions Corporate au regard du niveau d'intégration de la durabilité à leurs pratiques commerciales.

  • Le profil SPM fait partie intégrante des discussions stratégiques que chaque Global Business Unit tient avec le Comité Exécutif.
  • Les projets de Fusions et Acquisition (F&A) sont également évalués par le biais de l'outil SPM afin d'analyser la faisabilité de l'investissement selon les objectifs de l'outil Portefeuille Durable. À titre d'exemple, selon l'analyse SPM réalisée préalablement à l'acquisition de Cytec, il était attendu que 86 % du chiffre d'affaires des Matérieux Composites se classeraient dans la catégorie Solutions. Ce pourcentage a en fin de compte atteint 84 %, comme révélé par une évaluation en profondeur de sa performance effective la première année après l'acquisition.
  • Les décisions concernant les investissements (dépenses d’investissement excédant 10 millions d’euros et acquisitions) prises par le Comité Exécutif ou le Conseil d’Administration tiennent compte de la durabilité et comprennent une analyse SPM complète de l’investissement envisagé.
  • En 2016, 576 projets d'innovation ont été évalués à l'aide de la méthodologie SPM, représentant 100 % des projets pour lesquels des ressources ont été allouées. Sur ce nombre, il est attendu que 60 % amènent plus de chiffre d'affaires dans la catégorie Solutions.
  • En Marketing et Ventes, la méthodologie SPM permet d'engager les clients sur des enjeux basés sur les faits, visant à différencier et à créer de la valeur pour Solvay et pour le client, comme le changement climatique, les énergies renouvelables, le recyclage et la qualité de l'air.

Vers un cadre de référence pour une gestion active du portefeuille

Solvay copréside deux coalitions qui œuvrent à la mise en place d'un cadre de référence de secteur pour une gestion active du portefeuille :

  • L'initiative Portfolio Sustainability Assessment du Conseil mondial des affaires pour le développement durable (WBCSD) vise à créer une norme exigeante et un cadre commun permettant de guider les industries dans leur mise en œuvre en tant que méthodologie spécifique à l'industrie chimique. Le benchmarking et le partage des meilleures pratiques entre pairs rendent la méthodologie SPM plus solide et permettent une meilleure prise de décision.
  • Le programme de recherche conjointe du TNO sur la performance durable des produits chimiques a pour but de définir une méthodologie de référence permettant d’évaluer la performance des produits, dans un contexte scientifique solide.

Études de cas

Composite Materials conclut sa première analyse SPM

La GBU Composite Materials (CM) présente le pourcentage le plus élevé de chiffre d'affaires généré par des solutions durables couvrant les deux lignes d'activités, Aerospace et Industrial, ce qui est conforme aux attentes de Solvay lors de l’acquisition Cytec. La GBU CM fournit des matériaux d'allégement à l'activité Aerospace, permettant de réduire la consommation de carburant. Le segment Industrial recouvre des applications pour l'automobile, l'outillage et les biens de consommation, pour n'en citer que quelques-unes. Pour l'automobile, les produits CM permettent de rendre les véhicules plus sûrs (grâce aux excellentes capacités d'absorption d'énergie) et plus économes en carburant.

Comparée à leur impact environnemental, le rapport avec la valeur créé des produits du portefeuille CM est extrêmement favorable et en fait des alternatives idéales aux produits ayant un impact environnemental plus élevé.

Ceci a permis à CM d'analyser son portefeuille de produits avec un regard neuf. En posant de nouvelles questions par le biais de la méthodologie SPM, CM a acquis une meilleure compréhension de la façon dont ses produits contribuent par exemple, à créer des pièces aéronautiques plus durables et présentant un cycle de vie plus long. Il s'agit d'aspects de durabilité supplémentaires, susceptibles d'être optimisés par des efforts de marketing de la part de CM.

Pour CM, le voyage ne fait que commencer. La méthodologie SPM soutient des plans d'action tels qu'un examen approfondi permettant de définir quelle direction CM souhaite faire évoluer son portefeuille de produits et plus d'interactions avec les comptes clés afin d'utiliser les conclusions SPM comme un levier de croissance leur permettant de réaliser leurs propres objectifs de durabilité.

Lorem ipsum dolor sit amet (logo) Lorem ipsum dolor sit amet (logo) Lorem ipsum dolor sit amet (logo)

Gamme de produits OPTALYS® dans les transports routiers pour contrôler les émissions

Selon les derniers chiffres de l'Agence internationale de l'énergie (statistiques 2015 de l'AIE), les transports étaient responsables de 23 % des émissions globales de CO2, dont les transports routiers représentent 75 %. La majorité des gaz d'échappement d'automobiles ne sont pas toxiques, car il s'agit d’azote, (N2), de vapeur d'eau (H2O) et de dioxyde de carbone (CO2), mais une combustion de carburant incomplète génère des substances toxiques telles que le monoxyde de carbone (CO), les hydrocarbures imbrûlés (HC), les oxydes d'azote (NOx) et les particules. Ces dernières comprennent des particules de suie fines et ultrafines, à l'origine de graves problèmes sanitaires.

Les moteurs à combustion interne ne peuvent pas être optimisés pour assurer simultanément un rendement énergétique optimal et un niveau d’émission très faible. Les conditions d'exploitation des moteurs d'automobiles modernes sont optimisées pour l'efficacité énergétique, alors que des dispositifs d'échappement de post-traitement, tels que catalyseurs et filtres à particules, sont nécessaires pour réduire les émissions brutes afin de satisfaire aux lignes directrices OMS relatives à la qualité de l'air. La gamme OPTALYS® de Solvay propose des produits hautement performants à base d'oxyde de cérium et de zirconium, qui soutiennent les nouvelles technologies de catalyseurs et de filtres à particules qui permettront au secteur automobile de satisfaire aux futures réglementations en matière de réduction d'émissions, tant pour les moteurs diesels qu'à essence aux États-Unis, en Europe, en Chine et en Inde.

Lorem ipsum dolor sit amet (logo)

Specialty Polymers et instruments chirurgicaux

La GBU Specialty Polymers, en collaboration avec Medacta International -un fabricant de pointe d'implants orthopédiques, de systèmes et instruments de neurochirurgie- et Swiss Climate, un cabinet de conseil indépendant dans le domaine du développement durable, a achevé une étude unique de comparaison de l'empreinte carbone des instruments à usage unique avec celle des instruments chirurgicaux réutilisables. Cette étude remet en cause la perception selon laquelle les instruments médicaux à usage unique ont une incidence négative sur l'environnement, par rapport aux instruments réutilisables.

Se basant sur la norme ISO 14044 pour l'évaluation du cycle de vie, le groupe a axé son étude sur les effets environnementaux cumulatifs d’un kit d’instruments chirurgicaux de remplacement du genou fabriqué par Medacta. Ce kit est proposé sous forme d'instruments réutilisables tout en métal (GMK®) ou à usage unique (GMK® Efficiency), moulés par injection à partir de plusieurs polymères à haute performance de grade médical de Solvay.

L'étude a mis en évidence que les émissions annuelles équivalentes de CO2 de l’instrumentation à usage unique GMK® Efficiency étaient neutres par rapport à celles des instruments réutilisables en métal. Cette étude a renforcé la viabilité de la conversion du métal au plastique pour ces applications. À la lumière des données fournies par Swiss Climate, l’instrumentation à usage unique GMK® Efficiency supprime la nécessité de lavages et stérilisations successifs, permettant d'économiser jusqu’à 435 litres d’eau par intervention chirurgicale du genou.

Outre cette conclusion sur l'impact environnemental, la demande d’instruments à usage unique est en forte progression, notamment en raison de leur capacité à diminuer les infections nosocomiales.

S'appuyant sur les produits innovants de Solvay Specialty Polymers, la dernière innovation de Medacta, GMK® Efficiency, démontre un engagement constant à offrir des solutions sûres et hautement compétitives, qui fournissent des résultats économiques compétitifs tout en respectant l'environnement.