Lorem ipsum dolor sit amet (logo)

En novembre 2015, Solvay s’est fixé un nouvel objectif à long terme concernant les émissions de gaz à effet de serre : réduire l’intensité de ses émissions de carbone de 40 % d’ici 2025. En outre, à partir du 1er janvier 2016, Solvay a appliqué un prix interne pour les émissions de CO2 à 25 euros par tonne métrique, afin de prendre en compte des défis climatiques dans ses décisions d’investissement.

Un système de reporting des émissions de gaz à effet de serre, vérifié en externe et mis en place pour répondre aux exigences d’agences de notation comme le Carbon Disclosure Project, permet au Groupe d’aligner ses efforts sur l’efficacité de ses défis en matière d’émissions.

Définition d’indicateurs pour les gaz à effet de serre

Les émissions de gaz à effet de serre déclarées par Solvay correspondent au périmètre (Scope) du protocole de Kyoto et comprennent les composés ou familles de composés suivants : CO2/ N2O/ CH4 / SF6/ HFCs/ PFCs et NF3. Pour calculer l’impact sur le changement climatique, les émissions de gaz à effet de serre sont converties des tonnes métriques à l’équivalent CO2 en utilisant le potentiel de réchauffement climatique de chaque gaz tel que publié par la Commission intergouvernementale sur le changement climatique (IPCC) dans son cinquième Rapport d’évaluation.

L’indicateur tient compte :

  • des émissions directes pour chaque gaz à effet de serre provenant des activités industrielles de Solvay (Scope 1 du protocole de Kyoto)
  • pour le CO2, le reporting des émissions directes comprenant les émissions liées à tous les combustibles fossiles ainsi que celles liées aux procédés (par exemple la décomposition thermique des produits gazeux ou la réduction chimique des minerais métalliques)
  • des émissions indirectes de CO2 liées aux achats de vapeur et d’électricité auprès de tiers (Scope 2 du protocole de Kyoto). Pour les achats d’électricité, les émissions indirectes sont calculées au moyen de méthodes fondées sur le marché. Pour 2016, le calcul ne comprend pas l’utilisation de mélanges résiduels, dont les données détaillées ne sont pas disponibles.
Émissions de gaz à effet de serre (scope 1 et 2)

Mt eq CO2

 

2016

 

2015

 

2014

Périmètre : les activités de production des sociétés actuellement consolidées (intégration total ou proportionnelle). Les émissions de gaz à effet de serre des sociétés se trouvant dans le périmètre financier représentent 84% du total des émissions de gaz à effet de serre de toutes les sociétés comprises dans le périmètre opérationnel.

Émissions de CO2 directes et indirectes (scopes 1 & 2)

 

Mt CO2eq

 

10,9

 

11,6

 

11,7

Autres émissions de gaz CO2 à effet de serre selon le protocole de Kyoto (scope 1)

 

Mt CO2eq

 

2,4

 

2,6

 

2,7

Total des émissions de gaz à effet de serre (protocole de Kyoto)

 

Mt CO2eq

 

13,4

 

14,2

 

14,4

Autres émissions de gaz CO2 à effet de serre hors Protocole de Kyoto (scope 1)

 

Mt CO2eq

 

0,1

 

0,1

 

0,1

En 2016, les émissions de gaz à effet de serre étaient de 0,8 Mt d'équivalent CO2 inférieures à celles de 2015. Ce changement s'explique principalement par les changements apportés au périmètre de reporting, qui inclut désormais les activités de l'ancienne Cytec et de sept sites nouvellement ajoutés, pour une augmentation de 0,4 Mt d'équivalent CO2. Le désinvestissement des activités carbonate de calcium précipité et la classification comme actifs abandonnés des activités chlorovinyl en Thaïlande et chez Acetow ont débouché sur une réduction de 0,9 Mt d’équivalent CO2. Le reste de la variation(-0,3 Mt d'équivalent CO2) est lié au projet de réduction des émissions et de changements de production.

Intensité des émissions de gaz à effet de serre

Objectifs stratégiques de Solvay :

2018 mi-parcours

-20 %

Réduire l’intensité des émissions de gaz à effet de serre de 20 % par rapport à 2015

2025

-40 %

Réduire l’intensité des émissions de gaz à effet de serre de 40 % par rapport à 2014

Intensité des émissions de gaz à effet de serre

En kg eq CO2 / € EBITDA

 

2016

 

2015

 

2014

Légende : L’indicateur d’intensité des émissions de gaz à effet de serre couvre les gaz à effet de serre visés par le protocole de Kyoto.

Intensité des gaz à effet de serre

 

5,86

 

7,26

 

8,08

Principales réalisations :

  • dans la mine de trona de Green River (Wyoming, États-Unis), la récupération partielle du méthane émis pendant l’extraction et la combustion ont permis d’éviter des émissions équivalentes à 100 000 Mt d’équivalent CO2 par an depuis 2011. Depuis 2012, une partie de la chaleur issue de la combustion du méthane récupéré est utilisée dans le processus de production, ce qui permet des économies supplémentaires d’énergie et de CO2 ;
  • au Brésil, Solvay a développé et exploite une centrale électrique biomasse utilisant de la bagasse, issue de la canne à sucre
  • grâce au programme d’efficacité SOLWATT® énergie et carbone et à d’autres mesures de réduction d’émissions de gaz à effet de serre durant la production, la réduction est estimée à 100 000 Mt de CO2 en 2016.