Lorem ipsum dolor sit amet (logo)

Le défi d'améliorer encore la sécurité au travail

 L'objectif prioritaire de Solvay pour 2025 est un MTAR (Medical Treatment Accident Rate) inférieur à 0,5, une amélioration continue de la sécurité des collaborateurs de Solvay et la réduction de moitié le nombre d'accidents enregistrés sur nos sites. Solvay met principalement l'accent sur le taux d'accidents induisant un traitement médical (MTAR) car cet indicateur tient compte de la gravité effective des accidents et ne dépend pas du contexte juridique local (ou des pratiques de travail adapté), qui influence au contraire le Taux de fréquence des accidents avec arrêt de travail (LTAR).

  • MTAR : nombre d’accidents du travail induisant un traitement médical autre que les premiers soins par million d’heures de travail.
  • LTAR : nombre d’accidents avec arrêt de travail (absence du travail) pendant plus d’un jour par million d’heures de travail.

Objectifs stratégiques de Solvay :

2025

0,5

Réduire de moitié le nombre des accidents induisant un traitement médical et arriver à un MTAR (accidents du travail induisant un traitement médical par million d’heures de travail) de 0,5

Accidents du travail sur les sites du Groupe

 

 

2016

 

2015

 

2014

Périmètre : Tous les sites (y compris ceux de Cytec acquis en 2016) sous contrôle opérationnel de Solvay pour lesquels le Groupe gère et surveille la performance de sécurité. Cela représente 235 sites de production, de R&I, administratifs et fermés - collaborateurs de Solvay et sous-traitants travaillant sur site. Les activités Cytec nouvellement acquises ont été incluses à partir de 2016.

Taux d'accidents induisant un traitement médical (MTAR)

 

0,77

 

0,77

 

0,97

Taux d'accident avec arrêt de travail (LTAR)

 

0,76

 

0,75

 

0,98

Malheureusement, un accident mortel s'est produit en 2016 dans un ascenseur, dans une installation de production en Inde.

Afin de garantir au mieux la sécurité de ses collaborateurs et de mériter une place parmi les meilleurs acteurs du secteur, Solvay a fixé un nouvel objectif MTAR ambitieux pour 2025 et renforcera sa mise en œuvre des Règles de sécurité Solvay pour sauver des vies introduites en 2015.

Safety Excellence Plan

Le Safety Excellence Plan du Groupe est déployé depuis 2015. Il poursuit trois plans d'action essentiels dans le but de réduire encore le taux de MTAR et d'éviter tout accident extrêmement grave :

  • Développement de feuilles de route Santé, Sécurité et Environnement (HSE) dans chaque unité
  • Une communication claire des attentes de la direction
  • Le développement d’un état d’esprit axé sur la sécurité.

Toutes les GBU et tous les sites ont défini leur feuille de route HSE et ont mis en œuvre une gamme de bonnes pratiques de sécurité, notamment :

  • journées de la sécurité (163 sites en 2016)
  • programmes de sécurité comportementale formalisés (146 sites en 2016)
  • engagement de tous les directeurs à promouvoir la sécurité (programme de visites sécurité de la direction : 1 580 visites en 2016), de concert avec des tournées sécurité, la modélisation du comportement exemplaire et la mise en œuvre visible de mesures de sécurité
  • respect des règles de sécurité Solvay pour sauver des vies (lancées en 2015), afin d'éviter les accidents mortels ou extrêmement graves

Le Groupe se charge du reporting et de l'enquête sur les accidents évités de justesse comme processus standard, se concentrant particulièrement sur ceux présentant un potentiel de lésions graves. En 2016, 423 accidents évités de justesse ont été rapportés.

En 2017, il lancera également une série d'actions visant à prévenir les blessures aux mains (formation, partage des meilleures pratiques et conscience du risque) attendu que ces lésions représentent 50 % du total des accidents nécessitant un traitement médical (Medical Treatment Accidents ou MTA), leur prévalence ayant augmenté depuis l'intégration de Cytec.

Hygiène industrielle et santé au travail

Hygiène industrielle

Afin de contrôler l'exposition potentielle aux produits chimiques, Solvay vise à achever toutes les évaluations de risque sur le lieu de travail et à les gérer en utilisant les nouvelles normes Solvay d'hygiène industrielle d'ici 2020. À cet effet, le programme d'hygiène industrielle se base sur les mesures suivantes, accordant une attention toute particulière aux substances extrêmement préoccupantes :

  • des inventaires chimiques, portant une attention toute particulière aux substances extrêmement préoccupantes ayant un impact négatif sur la santé des personnes (Solvay Santé - substances extrêmement préoccupantes) ;
  • des outils standardisés et efficaces, pour dépister les risques potentiels de surexposition aux produits chimiques : l'outil CTES (Critical Tasks Exposure Screening) est utilisé pour dépister rapidement les situations dans lesquelles l'exposition aux produits chimiques nécessite une attention spéciale et des mesures de contrôle supplémentaires
  • des évaluations de risque des situations potentiellement critiques et des expositions potentielles aux substances figurant sur les listes Solvay comme étant extrêmement préoccupantes ;
  • une nouvelle application Solvay (SOCRATES), permettant un accès large et facile à toutes les méthodes, à tous les outils et à toutes les bases de données par le biais de l'Intranet.

Surveillance médicale avancée pour les collaborateurs

Solvay suit un objectif volontaire pour garantir que la surveillance médicale, le plus souvent assurée par des services médicaux externes, soit conforme aux normes définies par Solvay. Notamment, la politique avancée de Solvay prévoit que la surveillance médicale périodique de chaque collaborateur soit de plus en plus adaptée au profil de risque médical individuel, avec une attention toute particulière portée aux substances extrêmement préoccupantes, au bruit et aux missions sensibles au niveau de sécurité. De tels profils de risque sont définis dans le cadre du programme interne d'hygiène industrielle du Groupe. Ce programme de Solvay, ainsi que l'évaluation standardisée des postes de travail, a servi d'exemple pendant des années aux pairs du secteur.

Les équipes sanitaires travaillant pour Solvay doivent avoir accès aux données d'hygiène de travail comme condition préalable. Les interfaces entre les outils d'information utilisés par les équipes sanitaires et le nouvel outil informatique d'hygiène, ainsi que les données relatives à l'hygiène de Solvay constituent un élément important du programme. Une proportion croissante de sites et d'équipes médicales sont équipées pour procéder à un tel contrôle médical avancé, sur la base des évaluations d'hygiène industrielle standardisées de Solvay.

Objectif de Solvay :

2020

100 %

des sites sous surveillance médicale poussée en raison des risques

Santé et Hygiène industrielle

En %

 

2016

 

2015

 

2014

Périmètre: tous les sites sous contrôle opérationnel.

Programme d'hygiène industrielle: sites où des experts en hygiène ont été formés aux nouvelles normes d'hygiène industrielles

 

65

 

73

 

24

Programme de surveillance avancée de l'hygiène : sites sous surveillance médicale poussée en raison des risques

 

18

 

28

 

26

Le retrait des deux programmes en 2016 est lié à l'intégration de Cytec, qui a commencé à mettre en œuvre les normes de Solvay en 2017.

La liste des substances extrêmement préoccupantes de Solvay inclut toutes les substances :

  • cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR) et qui répondent aux critères de classification selon la nouvelle réglementation du Système général harmonisé, également connue comme la réglementation GHS
  • persistantes, biocumulables et toxiques (PBT) ou très persistantes et très biocumulables (vPvB)
  • identifiées, au cas par cas et sur des preuves scientifiques, comme susceptibles d’avoir de graves conséquences sur la santé humaine ou sur l’environnement, au même niveau que les substances mentionnées ci-dessus.