Une rémunération équilibrée encourageant la création de valeur durable

La rémunération des collaborateurs de Solvay, à commencer par le CEO et les membres du Comité Exécutif, est étroitement liée au succès de la mise en œuvre de la stratégie du Groupe et de la réalisation de ses objectifs.

Notre politique de rémunération, qui s’applique à l’ensemble des collaborateurs, est structurée de manière à encourager la création de valeur durable.

Les objectifs sont doubles :

  • Refléter la performance globale de Solvay en couvrant les objectifs économiques et de développement durable.
  • Encourager la création de valeur à long terme tout en assurant la réalisation des impératifs à court terme.

Une rémunération variable pour l’ensemble des collaborateurs de Solvay

La rémunération de tous les collaborateurs est liée à la performance de Solvay par le biais soit d’une rémunération variable à court terme pour les managers, soit d’un Plan mondial de partage de la performance (Global Performance Sharing Plan) pour le reste de nos collaborateurs. Ce dernier a été développé en 2015, en consultation avec le Conseil d’Entreprise européen, et permet à tous les collaborateurs de participer financièrement à la performance du Groupe. La participation à la performance globale est calculée en utilisant les objectifs tant financiers qu’extra-financiers.

La création de valeur durable ancrée dans la politique de rémunération de Solvay

En s’efforçant de réaliser ses objectifs de développement durable, chaque collaborateur contribue à la création de valeur durable de Solvay. Le Groupe a intégré les objectifs d’un développement plus durable à tous ses processus de gestion, dont sa politique de rémunération. L’ensemble des collaborateurs sont concernés, y compris le CEO et les membres du Comité Exécutif.

Pascal Chalvon (photo)

Pascal Chalvon-Demersay,

Directeur, Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) du Groupe

Rémunération du Président du Comité Exécutif : une politique équilibrée pour encourager une création de valeur durable

Basée sur les propositions du Comité de Rémunération et fixée par le Conseil d’Administration, la rémunération du Président du Comité Exécutif, Jean-Pierre Clamadieu, vise à renforcer le lien entre la rémunération variable et la performance globale du Groupe.

Aligné sur les pratiques du marché, le plan de rémunération du CEO s’ajoute à un salaire de base fixe et comprend une rémunération variable à court terme (Short-Term Incentives, STI) et une rémunération variable à long terme (Long-Term Incentives, LTI). La rémunération variable à court terme est basée sur la réalisation des objectifs individuels et des indicateurs collectifs économiques et extra-financiers du Groupe. Un nouveau paramètre lié aux émissions de gaz à effet de serre a été introduit en 2017 dans le calcul des Performance Share Units (PSU) - une partie de la composante LTI - avec pour objectif de renforcer la performance de Solvay en termes de création de valeur durable.

Rémunération du CEO
Rémunération totale du CEO: objectifs atteints en 2016

COURT TERME (cette année)
Salaire de base 29 %
STI (rémunération variable à court terme) 29 %
Lorem ipsum dolor sit amet (graphic)
Long terme
LTI (rémunération variable à long terme) 43 %
Lorem ipsum dolor sit amet (graphic)

Plus d’informations :

Rapport de rémunération