Dans le cadre de la vente des activités pharmaceutiques en février 2010, les accords contractuels ont définini les conditions pour l’attribution et la répartition des responsabilités issues des activités avant la vente.

À quelques exceptions près, l’exposition de Solvay à une indemnisation d'Abbott pour des responsabilités issues des activités vendues est limitée à un montant total représentant 500 millions d’euros et est limitée dans le temps.

Ce montant inclut l’indemnisation pour certaines responsabilités potentielles dans le cadre du litige aux États-Unis sur les traitements hormonaux substitutifs (THS), le litige relancé concernant Qui Tam et la présomption d’influence des pratiques promotionnelles et marketing sur les ventes des médicaments ACEON®, LUVOX®, et ANDROGEL®, et le litige plus récent portant sur une thérapie substitutive de la testostérone concernant là aussi le médicament ANDROGEL®. Ces litiges évoluent à des rythmes différents.