À tous les niveaux du Groupe, à commencer par les membres du Conseil d’Administration et du Comité exécutif, la politique de rémunération de Solvay est étroitement liée à la réussite de la mise en œuvre de sa stratégie et à la réalisation des objectifs financiers et extra-financiers. Elle reflète l’équilibre entre le long et le court terme.

Une rémunération variable pour l’ensemble des collaborateurs de Solvay

La politique de rémunération de Solvay prend en compte à la fois nos objectifs économiques et de développement durable. Elle encourage la création d’une valeur durable à long terme tout en garantissant la réalisation d’objectifs à court terme qui reflètent la performance globale du Groupe. La totalité de nos équipes bénéficie d’une rémunération variable. Les rémunérations variables à court terme des cadres reposent sur des objectifs personnalisés, aussi bien financiers qu’extra-financiers. Pour la troisième année consécutive, tous les non-cadres bénéficient du Global Performance Sharing Plan qui intègre des objectifs économiques et de développement durable. Ce programme a été négocié avec le Solvay Global Forum, l’instance mondiale de représentation des salariés.

Rémunération du Président du Comité exécutif

Conformément aux pratiques du marché, le package de rémunération proposé à Jean-Pierre Clamadieu, Président du Comité exécutif, est équilibré entre un salaire fixe de base et des rémunérations variables à court (STI) et à long terme (LTI). En 2017, pour la première fois, il a repris des données chiffrées sur l’intensité des gaz à effet de serre, afin d’harmoniser les LTI avec la définition plus large de Solvay de la création de valeur durable.

Rémunération du CEO Rémunération totale du CEO: objectifs atteints en 2017

Court terme (cette année)
Salaire de base 28,5%
STI (rémunération variable à court terme) 28,5%
Lorem ipsum dolor sit amet (graphic)
Long terme
LTI (rémunération variable à long terme) 43%
Lorem ipsum dolor sit amet (graphic)