En millions d'euros

 

2017

 

2016

 

%

(1)

Les chiffres de référence pour le CFROI (Cash Flow Return On Investment) et Recherche & Innovation sont sur base non retraitée.

Chiffre d'affaires net

 

4 370

 

4 313

 

1,3%

Specialty Polymers

 

2 025

 

1 922

 

5,3%

Composite Materials

 

1 038

 

1 073

 

–3,3%

Special Chem

 

865

 

862

 

0,3%

Silica

 

443

 

455

 

–2,7%

EBITDA

 

1 202

 

1 110

 

8,2%

Marge d'EBITDA

 

27%

 

26%

 

1,8pp

EBIT

 

896

 

829

 

8,1%

Marge d'EBIT

 

21%

 

19%

 

1,3pp

CFROI(1)

 

10%

 

9,4%

 

0,8pp

Investissements des activités poursuivies

 

–366

 

–435

 

16%

Conversion en cash

 

70%

 

61%

 

8,7pp

Recherche & innovation(1)

 

–157

 

–155

 

–1,5%

Intensité de recherche & innovation(1)

 

3,6%

 

3,6%

 

Évolution du chiffre d'affaires net
(en millions d’euros)

Lorem ipsum dolor sit amet (bar chart)

Le chiffre d'affaires net s'est établi à 4 370 millions d'euros, en hausse de 1 %, sous l'effet conjugué de la progression de 5 % des volumes, en partie contrebalancée par l'évolution défavorable des taux de change sur la conversion, par la réduction du périmètre et par la légère baisse des prix. La progression provient pour l'essentiel de Specialty Polymers, dont les volumes ont enregistré une hausse qualifiée de « high single-digit », portée principalement par l'augmentation de la demande du secteur automobile, dont les batteries portées par la forte croissance du marché des véhicules électriques. Le marché des smart devices a repris après le phénomène de déstockage observé au premier semestre 2016. Les volumes de vente de Composite Materials ont été globalement stables, la légère progression dans les applications aéronautiques ayant été compensée par la diminution dans les applications industrielles. La montée en puissance de la production du F–35 et la croissance des nouveaux types d'avions monocouloirs équipés du moteur LEAP ont plus que compensé la baisse des volumes des avions gros porteurs. Special Chem a bénéficié d'une augmentation des prix conjuguée à une progression des volumes, soutenue par une demande vigoureuse sur les marchés de l’isolation et de l’électronique, cette dernière portée par l'augmentation récente des capacités de production. Pour Silica, la progression des volumes sur le marché des pneus à économie d’énergie en Europe et en Asie n'a pas permis de compenser entièrement l'évolution négative des prix.