En millions d'euros

 

 

 

2017

 

2016

   

décembre 31

 

septembre 30

 

juin 30

 

mars 31

 

décembre 31

(1)

Le périmètre couvert par l'EBITDA sous-jacent correspond au périmètre de la dette nette, c'est-à-dire incluant Polyamide au 30 juin 2017, au 31 mars 2017 et au 31 décembre 2016.

(2)

Étant donné que la dette nette à la fin de la période ne reflète pas encore le produit net à recevoir de cessions d'activités abandonnées, alors que l'EBITDA sous-jacent exclut la contribution des activités abandonnées, l'EBITDA sous-jacent est ajusté aux fins du calcul du ratio de levier. Pour septembre 2017, l'EBITDA sous-jacent des Polyamides a été ajouté, pour mars 2017 celui d'Acetow, et pour décembre 2016 ceux d'Acetow et de Vinythai.

Dettes financières non courantes

 

a

 

–3 182

 

–3 190

 

–3 512

 

–4 039

 

–4 087

Dettes financières courantes

 

b

 

–1 044

 

–2 004

 

–1 820

 

–1 322

 

–1 338

Dette brute

 

c = a+b

 

–4 226

 

–5 194

 

–5 332

 

–5 361

 

–5 426

Autres créances faisant partie des instruments financiers

 

d

 

89

 

498

 

637

 

99

 

101

Trésorerie & équivalents de trésorerie

 

e

 

992

 

1 358

 

1 156

 

1 094

 

969

Trésorerie et équivalents de trésorerie totaux

 

f = d+e

 

1 080

 

1 856

 

1 792

 

1 193

 

1 070

Dette nette IFRS

 

g = c+f

 

–3 146

 

–3 338

 

–3 540

 

–4 168

 

–4 356

Obligations hybrides perpétuelles

 

h

 

–2 200

 

–2 200

 

–2 200

 

–2 200

 

–2 200

Dette nette sous-jacente

 

i = g+h

 

–5 346

 

–5 538

 

–5 740

 

–6 368

 

–6 556

EBITDA sous-jacent (derniers 12 mois)(1)

 

j

 

2 230

 

2 217

 

2 455

 

2 348

 

2 283

Ajustement pour activités abandonnées(2)

 

k

 

236

 

235

 

 

158

 

236

EBITDA sous-jacent ajusté pour le calcul du ratio de levier(2)

 

l = j+k

 

2 466

 

2 453

 

2 455

 

2 506

 

2 519

Ratio de levier sous-jacent(2)

 

m = -i/l

 

2,2

 

2,3

 

2,3

 

2,5

 

2,6

Évolution du chiffre d'endettement sous-jacent net
(en millions d’euros)

Net debt (bar chart)

La dette nette sous-jacente[3] a été ramenée à -5 346 millions d’euros contre -6 556 millions d’euros au début de l'exercice, soit une amélioration de 1 210 millions d’euros. La génération soutenue de free cash flow et le produit des cessions liées à la transformation stratégique du portefeuille ont permis de réduire l'endettement brut de 1 200 millions d'euros, grâce au remboursement des emprunts obligataires à l'échéance et à l'opération de rachat de dette réalisée début octobre. L'optimisation de la structure de financement a permis de ramener le ratio de levier financier sous-jacent de 2,6 x au début de l'exercice sur une base retraitée à 2,2x[4].

[3] La dette nette sous-jacente intègre les obligations hybrides perpétuelles, comptabilisées comme capitaux propres selon les normes IFRS. Les charges financières nettes sous-jacentes incluent les coupons des obligations hybrides perpétuelles, qui sont considérés comme des dividendes en IFRS et ne sont donc pas repris dans le compte de résultats, ainsi que les charges financières et les pertes de change réalisées dans la coentreprise RusVinyl, et qui, selon les normes IFRS, font partie du résultat des sociétés associées & des coentreprises, et sont donc incluses dans l’EBITDA IFRS.

[4] L'EBITDA de l'activité de Polyamide abandonnée a été ajouté au dénominateur, dans la mesure où les produits à recevoir à la clôture ne réduisent pas encore la dette nette au numérateur.