Les activités abandonnées ont rajouté 159 millions d’euros au résultat sous-jacent. La baisse par rapport aux 240 millions d'euros de 2016 s'explique par la cession de Vinythai, l’activité PVC du Groupe en Asie, et de l’activité des câbles d’acétate d’Acetow à la mi-2017. Les activités abandonnées au second semestre intègrent encore l'activité de Polyamide en cours de cession à BASF pour une valeur d'entreprise de 1,6 milliard d’euros. La clôture de cette cession devrait intervenir dans la seconde moitié de 2018.