Une Solution durable, définie par l’outil Sustainable Portfolio Management (SPM) de Solvay, désigne un produit dans une application donnée qui apporte une valeur durable supérieure. Le produit doit prouver que son impact environnemental est plus faible, dans sa phase de production, tout en apportant une meilleure contribution sociale et environnementale sur la totalité de la chaîne de valeur.

Sustainable Portfolio Management (SPM) de Solvay

Indicateurs et objectifs

Au sein de Solvay, les Global Business Units (GBU) doivent atteindre des objectifs ambitieux de performance durable, c'est-à-dire réaliser d'ici 2025 1 euro de revenus sur 2 grâce à des Solutions durables.

Objectifs prioritaires de Solvay 

2018 moyen terme

40 %

du chiffre d'affaires du Groupe générés par des Solutions durables.

2025

50 %

du chiffre d'affaires du Groupe générés par des Solutions durables.

Base 2014

Répartition du chiffre d'affaires par catégories de la heat map SPM

% du chiffre d'affaires

 

2017

 

2016

 

2015

Solutions : Pour être inclus dans les « Solutions », les produits doivent avoir une application qui génère un avantage direct (social ou environnemental), important et mesurable pour la société dans son ensemble. Ils ne doivent pas présenter de problèmes de durabilité et doivent avoir une empreinte écologique de production faible en comparaison à la valeur qu'ils apportent la société.

Neutres : Pas d’impact de durabilité identifié, positif ou négatif.

Challenges : Un obstacle à la durabilité a été identifié, ou l’empreinte écologique de la production est trop élevée.

Solutions

 

49

 

43

 

33

Neutres

 

31

 

33

 

39

Challenges

 

8

 

8

 

16

Non évalué

 

12

 

16

 

12

À fin 2017, 49 % du chiffre d'affaires du portefeuille évalué des combinaisons produit-application ont été qualifiés comme « Solutions », une amélioration significative comparé à l'année précédente. Cette amélioration se décompose comme suit :

  • une hausse de sept points de pourcentage liée aux changements de périmètre (finalisation de l'évaluation SPM de Technology Solutions, désinvestissement de Polyamides & Intermediates) ;
  • une diminution d'un point de pourcentage de l’érosion de Solutions du portefeuille actuel.

Nous sommes conscients du fait que la majeure partie de la progression significative à atteindre les 50 % de chiffre d'affaires du Groupe générés par des Solutions vient des transformations dans le portefeuille de Solvay, alors que le portefeuille actuel connaît une légère érosion. Ce phénomène illustre les défis auxquels nous faisons toujours face pour réaliser l’objectif des 50 % en Solutions en passant par d’autres leviers opérationnels (croissance organique, R&I, dépenses d’investissement, etc.).

L’évaluation SPM systématique du portefeuille tient compte du périmètre financier du Groupe. Les changements dans le périmètre en cours d’exercice, comme indiqués dans le rapport financier, sont répercutés dans le périmètre de SPM. L'évaluation du portefeuille en 2017 repose sur le chiffre d'affaires de 2016.

Corrélation entre l'analyse SPM et l'augmentation des ventes

L'outil SPM a été conçu pour stimuler la performance des activités de Solvay et améliorer la croissance. Au cours des trois dernières années, les produits de Solvay ont connu un taux de croissance annuelle de leur chiffre d'affaires significativement différent selon que les clients et les consommateurs trouvent ou non dans les produits de Solvay une réponse à leurs besoins sociaux et environnementaux.

Taux de croissance annuel du volume par catégorie SPM :

  • Solutions : +3 %
  • Challenges : -2 %

(basé sur le chiffre d'affaires avec le même produit, la même application et la même notation SPM sur les trois dernières années, représentant 44 % du chiffre d'affaires du Groupe, dont deux tiers provenaient de la croissance du volume).

Validation externe

200 CPA*

revues en 2017

96 %

Taux convenu

* Combinaison Produit-Application

Depuis 2009, Arthur D. Little (ADL), notre partenaire dans le développement et l'amélioration de la méthodologie SPM, a procédé à une vérification en profondeur des résultats de l'Alignement sur le Marché. En 2017, ADL a passé en revue chaque Combinaison Produit-Application (CPA) dans la base de données et en a sélectionné 150 pour un examen plus approfondi : 75 avec une valeur supérieure pour Solvay, déterminée sur des critères multiples et 75 par échantillonnage. De plus, Solvay soumet 50 CPA chaque année à ADL pour une révision. Tous les CPA de la base de données seront révisées au moins une fois tous les cinq ans. Fin 2017, ADL avait examiné 200 CPA.

Les discussions avec Arthur D. Little révèlent que nous parvenons à la même conclusion pour 192 CPA sur les 200 de l’échantillon, ce qui représente un « taux convenu » de 96 %. Pour deux CPA (1 %), Arthur D. Little parvient à une meilleure conclusion que Solvay, ce qui représente un chiffre d'affaires de 56 millions d’euros. Pour six CPA (3 %), Arthur D. Little parvient à une conclusion plus négative que Solvay. En élargissant l’analyse à des CPA similaires, le chiffre d’affaires s’élève à 190 millions d’euros. Une analyse de matérialité plus poussée sur les signaux du marché est en cours et les résultats seront revus par une tierce-partie. En attendant, nous maintenons les conclusions de Solvay.