Ce chapitre traite de l’impact de l’entreprise sur l'environnement, que ce soit du fait de sa consommation de ressources naturelles non renouvelables dans le processus de production ou par effets externes sur l'environnement. Ceux-ci comprennent les rejet de substances nocives dans l’environnement, comme les émissions atmosphériques, l'eau et les eaux usées, les effluents et les déchets, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le Solvay Care Management System (SCMS) couvre sept domaines Health, Safety and Environment (HSE) (hygiène, sécurité et environnement) : la sécurité sur les lieux de travail, celle des procédés, l’environnement, l’hygiène industrielle, la santé professionnelle, le stewardship de produit et le transport. Le système intègre les obligations des normes ISO 14001 (édition de 2004), OHSAS 18001 (édition de 2007), et HSE du Groupe Solvay.

52

sites certifiés OHSAS 18001

76

sites certifiés OHSAS 14001

Le SCMS définit quatre niveaux de maturité pour chaque obligation, allant du niveau de base, obligatoire, à l’excellence opérationnelle. Le premier niveau (niveau 1) correspond à la conformité réglementaire. Ce système de gestion est conçu pour aider les sites à obtenir des certifications externes pour leurs systèmes de gestion intégrés et les GBU à obtenir également une certification pour leurs systèmes de gestion multi-site. Les décisions de demande de certifications externes sont prises site par site par la direction locale. 2017 était le premier exercice au cours duquel des audits standard et des audits SCMS ont été combinés.

Comment les sites Solvay maîtrisent leur empreinte environnementale

Chaque site industriel est différent, mais les engagements de Solvay restent les mêmes : 

  1. réduction de l’intensité des émissions de gaz à effet de serre
  2. réduction de l’intensité des émissions atmosphériques et dans l’eau
  3. réalisation d’audits sur la conformité réglementaire à tous les sites
  4. évaluation cohérente des risques de non-conformité dans l'ensemble du Groupe
  5. réduction du nombre des incidents comportant un manque de conformité environnementale
  6. un suivi plus efficace sur les déchets et les prélèvements d'eau