Méthodes comptables

Les intérêts sur emprunts sont comptabilisés en charges d’emprunt lorsqu’ils sont encourus, à l’exception des coûts d’emprunt directement attribuables à l’acquisition, la construction et la production d’actifs qualifiés (voir note F23 Immobilisations corporelles).

Les pertes ou gains nets de change sur éléments financiers ainsi que les variations de juste valeur des instruments financiers dérivés liés à l’endettement net sont présentés dans « Autres gains et pertes sur endettement net », à l’exception des variations de juste valeur des instruments financiers dérivés qui sont des instruments de couverture dans une relation de couverture de flux de trésorerie et qui sont comptabilisées dans la même ligne que la transaction couverte, lorsque cette dernière affecte le résultat.

En millions d'euros

 

2017

 

2016

Charges d'emprunts

 

–172

 

–187

Intérêts sur prêts et produits de placements à court terme

 

15

 

13

Autres gains et pertes sur endettement net

 

–44

 

–50

Charges d'emprunts nettes

 

–201

 

–224

Coût d'actualisation des provisions

 

–97

 

–115

Revenus/pertes sur actifs financiers disponibles à la vente

 

 

 

5

Charges financières nettes

 

–298

 

–334

Des détails sont repris à la note F33 Endettement net.

La diminution des charges nettes d’emprunt s’explique principalement par :

  • Le remboursement des obligations senior d’un montant de 82 millions de dollars américains, échéance en juillet 2017 ;
  • Le remboursement partiel par anticipation d’un montant de 204 millions de dollars américains sur les obligations senior à échéance 2023 (sur un total de 400 millions de dollars américains) et de 87 millions de dollars américains sur les obligations senior à échéance 2025 (sur un total de 250 millions de dollars américains) émises pour Cytec Industries ;
  • Le remboursement partiel par anticipation d’un montant de 118 millions d’euros de l’obligation EMTN à échéance 2018 (sur un total de 500 millions d’euros) émise par Solvay SA ;
  • Le remboursement des obligations à taux variable émises par Solvay, d’un montant d’1 milliard d’euros, à échéance début décembre 2017.

Cette diminution est en partie compensée par des coûts relatifs à l'accélération de la désactualisation, liés aux remboursements par anticipation, d’un montant de -10 millions d’euros.

Les autres gains et pertes sur endettement net ont légèrement diminué de -50 millions d’euros en 2016 à -44 millions d’euros en 2017. Cette diminution s’explique principalement par :

  • Une baisse significative liée à l’optimisation de la structure du capital des filiales du Groupe ce qui a conduit à une rationalisation du volume de swap nécessaire pour couvrir le financement local en dollar américain (-20 millions d’euros en 2017 par rapport à -48 millions en 2016) ;
  • Des primes uniques d’un montant de -15 millions d’euros liées aux remboursements par anticipation des obligations senior à échéances 2023 et 2025 et de l’obligation EMTN à échéance 2018.

La baisse des coûts d’actualisation des provisions est due principalement aux avantages postérieurs à l'emploi à hauteur de 18 millions d’euros et s’explique principalement par l’évolution des taux d’actualisation applicables.