Lorem ipsum dolor sit amet (logo)

Description de risque

L'absence d’une stratégie de Groupe pour répondre aux risques liés à la transition climatique (comme définis par la TCFD[3]), l’ensemble des autres défis environnementaux et la raréfaction future des ressources pourraient nuire à la réputation de Solvay, provoquer des pertes commerciales et une sous-évaluation et une difficulté à attirer les investisseurs de long terme.

Les risques de transition climatique ont plusieurs sources :

  • Politiques et contexte légal : réglementation et mesures en vue de limiter les émissions de CO2 par exemple, en augmentant le prix des émissions de gaz à effet de serre (GES),
  • Technologies : investissements sans succès dans des nouvelles techniques visant à réduire les émissions,
  • Marchés : absence d’adaptation aux changements de comportement des clients,
  • Réputation : attitude négative des parties prenantes si leurs inquiétudes sur le changement climatique ne sont pas prises au sérieux.

En plus des émissions de gaz à effet de serre (GES), les impacts environnementaux des opérations de Solvay ont les sources suivantes :

  • Utilisation de matières premières provenant de ressources non renouvelables,
  • Consommation d’énergie,
  • Consommation d’eau,
  • Production de déchets (solides ou liquides, dangereux ou non dangereux),
  • Oxydes d'azote (NOx) et de soufre (SOx), composé organique volatil (VOC) ou émission de poussière.

Actions de prévention et d’atténuation

  • La stratégie de Solvay se concentre sur des activités à plus grande valeur ajoutée et à moindre exposition environnementale,
  • Chaque année, l'outil « Sustainable Portfolio Management » (SPM) permet d'évaluer l'exposition environnementale des ventes et du portefeuille de projets d'innovation. Le SPM comprend des critères liés au climat alignés sur le scénario des 2 °C,
  • Le Plan d'action relatif à l'intensité carbone du Groupe a fixé un objectif de réduction de 40 % pour 2025 (année de référence 2014).

Principales actions 2017

  • Nomination d’un responsable climat venant du Comité Exécutif et démarrage de la conception d’une feuille de route sur la stratégie climatique,
  • Un nouveau plan et des objectifs pour 2020 relatifs aux émissions atmosphériques (SOx, NOx, VOC), à la consommation d'eau et aux déchets dangereux.

(3) Groupe de travail sur les informations financières liées au climat