En 2018, le total des amortissements et dépréciations s’élève à 944 millions d’euros, dont :

En 2017, le total des amortissements et dépréciations s’élevait à 1 152 millions d’euros, dont :