Nouveau CEO

Le Conseil d’Administration de Solvay a nommé Mme Ilham Kadri comme Président du Comité Exécutif, membre du Conseil d’Administration et CEO du Groupe, avec prise d’effet le 1er mars 2019. À cette date, Mme Ilham Kadri succédera officiellement à M. Jean-Pierre Clamadieu, qui se démettra de ses fonctions exécutives et de son mandat d’administrateur de Solvay. Mme Ilham Kadri a rejoint Solvay le 1er janvier 2019, et elle aura passé deux mois à reprendre les dossiers de M. Jean-Pierre Clamadieu, avant de prendre la tête du Groupe et de poursuivre la stratégie de transformation.

Engagement avec les actionnaires

Solvay contacte proactivement ses actionnaires pour présenter son approche en matière de gouvernance, ainsi que les questions de rémunération. Cette processus actif fait partie du programme d’engagement permanent que Solvay tend à développer de façon constructive.

Solvay a renforcé l’an dernier sa communication sur les rémunérations variables à court et à long terme. La politique de rémunération du Comité Exécutif et le Rapport de rémunération ont été approuvés à 97 % par ses actionnaires lors de l’Assemblée Générale Ordinaire 2018 ; un soutien illustrant l'importance de la communication en amont.

Les informations plus détaillées sur les rémunérations variables à court et à long terme contenues dans le Rapport de rémunération de cette année illustrent l'importance donnée au feedback reçu. Solvay est convaincu que ces changements ont contribué, avec les pratiques déjà en place, à une structure de rémunération qui encourage l’équipe dirigeante à générer une performance durable en toute transparence, tout en garantissant que Solvay récompense ses cadres dirigeants sur base de la performance.

En ce qui concerne la structure globale de rémunération de Solvay, la revue annuelle du Comité des Rémunérations a confirmé que la composition et le principe des rémunérations restent appropriés, y compris pour le nouveau CEO. Par conséquent, aucun changement dans la structure générale des rémunérations proposées aux dirigeants de Solvay n’a été estimé nécessaire.