Évolution du chiffre d'affaires net
(en millions d’euros)

Net sales (bar chart)

Chiffre d’affaires en hausse +1,3 % sur un an. La hausse des volumes et l’évolution des prix favorable a conduit à une croissance organique de 5,7 %, supérieure aux effets de change et de périmètre.

La réduction du périmètre[1] qui a impacté le chiffre d’affaires de ‑1,0%, provient de la cession en juin 2017 des activités de polyoléfines réticulables et de résines formulées, ainsi que de celle des produits dérivés du phosphore dans Advanced Formulations.

Les variations de change ont eu un impact défavorable de ‑3,2 %, lié principalement à la dépréciation du dollar US au cours de la première moitié de l’année ainsi que du réal brésilien.

Hausse des volumes de +3,3 %. Au sein d’Advanced Materials, la forte croissance de la demande de polymères et matériaux composites destinés aux marchés de l’aéronautique, de l’automobile et de la santé a été contrebalancée par la faiblesse de la demande dans les « smart devices » et les gaz d’expansion fluorés utilisés dans l’isolation. Dans Advanced Formulations, nous avons observé une hausse des volumes sur l’ensemble des marchés, à l’exception de celui du pétrole et du gaz non conventionnel nord-américain qui a baissé fortement au quatrième trimestre. Dans Performance Chemicals, la forte demande de peroxydes et la reprise de Coatis sur son marché domestique d’Amérique Latine ont soutenu la croissance des volumes, permettant de plus que compenser la légère baisse des volumes de carbonate de soude en début d’année.

Les prix ont augmenté de 2,2 %. Au sein d’Advanced Formulations, la dynamique des prix a été favorable sur les neuf premiers mois de l’année avant de s’inverser au cours du dernier trimestre en raison de la faiblesse du marché du pétrole et du gaz. Hausse des prix également dans Performance Chemicals grâce aux marchés de Peroxides et Coatis, ce qui a permis de plus que compenser la baisse anticipée dans le carbonate de soude.

Chiffre d'affaires par marché

[1] Les effets de périmètre incluent les acquisitions et les cessions d’activités n'entraînant pas de retraitement des périodes précédentes.