Les impôts sur une base IFRS s’élevaient à -95 millions d'euros contre -305 millions d'euros sur une base sous-jacente. Les -210 millions d'euros d’ajustements comprennent :

  • 106 millions d'euros d’impacts fiscaux résultant des ajustements apportés au résultat sous-jacent avant impôts (comme décrits ci-dessus) ;
  • 104 millions d'euros d’impacts fiscaux liés à des périodes antérieures, résultant principalement de la comptabilisation d'actifs d'impôts différés liée à la réorganisation statutaire au Brésil et une plus-value attendue sur la cession de Polyamide en 2019.