Solvay
Rapport annuel intégré 2019

12 Mt COeq.

 Total des émissions de gaz à effet de serre –
Scopes 1 et 2 (Protocole de Kyoto)

Définition

Les émissions de gaz à effet de serre déclarées par Solvay correspondent au scope du Protocole de Kyoto et comprennent les composés ou familles de composés suivants : CO2, N2O, CH4, SF6, les HFC, les PFC et NF3. Pour calculer leur impact sur le changement climatique, les émissions de gaz à effet de serre sont converties de tonnes métriques en équivalent CO2, en utilisant le Global Warming Potential (potentiel de réchauffement planétaire) de chaque gaz sur une période de 100 ans, comme publié par le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) dans son cinquième rapport d’évaluation.

L’indicateur tient compte :

  • Pour chaque gaz à effet de serre, des émissions directes provenant des activités industrielles de Solvay (Scope 1 du Protocole de Kyoto). Pour le CO2, le rapport sur les émissions directes comprend les émissions liées à tous les combustibles fossiles ainsi que celles liées aux procédés. Par exemple, la décomposition thermique des produits gazeux et la réduction chimique des minerais métalliques ;
  • Des émissions indirectes de CO2 consommées en interne et liées aux achats de vapeur et d’électricité auprès de tiers (Scope 2 du Protocole de Kyoto) ; Pour les achats d’électricité, les émissions indirectes sont calculées au moyen de méthodes basées sur le marché. En 2019, les contrats de fourniture d’électricité ont été analysés afin de déterminer le facteur d’émission de CO2 le plus approprié de chaque site.

Démarche de gestion

Solvay s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 1 million de tonnes d’ici 2025 à périmètre constant, pour dissocier efficacement ses émissions de sa croissance. Le groupe entend agir sur tous les leviers : en améliorant son efficacité énergétique et le mix des énergies, et en investissant dans des technologies propres. Pour ce faire, le Groupe développe un ensemble croissant d’opportunités de transition énergétique-climat dans le cadre d’une collaboration entre une équipe dédiée d’experts en transition énergétique et opérationnels sur les sites industriels. Les actions de conversion énergétique sont développées dans le cadre de collaborations entre une équipe dédiée d’experts en transition énergétique et des équipes opérationnelles sur les sites industriels. Les possibilités de réduction de la consommation d’énergie identifiées dans le programme d’efficacité énergétique Solwatt, en vigueur depuis 2012, continuent d’être développées en parallèle. Pour les émissions de gaz à effet de serre non liées à l’énergie, des groupes de travail spécifiques ont été mis en place. Ils fournissent des apports techniques notables, afin de développer les technologies propres nécessaires.

En juillet 2019, Solvay a augmenté le prix interne du carbone appliqué aux émissions de gaz à effet de serre de 25 à 50 euros par tonne de CO2, dans le but de prendre en compte les défis climatiques dans ses décisions d’investissement.

Un système de déclaration des émissions de gaz à effet de serre, vérifié en externe et mis en place pour répondre aux exigences des agences de notation telles que le Carbon Disclosure Project, permet à Solvay d’aligner ses efforts sur l’ampleur des défis en matière d’émissions.

Indicateurs et objectifs

Objectif prioritaire de Solvay

2025

-1 million de tonnes

d’émissions de gaz à effet de serre (Scopes 1 et 2) par rapport à 2017

+0,45

Mt équivalent CO2.
Variation due à des modifications du champ d’application du rapport
(modifications structurelles)

-0,11

Mt équivalent CO2
Variation due à l'évolution de la méthodologie de calcul ou à l’amélioration de l’exactitude des données

-0,61

Mt équivalent CO2.
Augmentation ou réduction des émissions à périmètre constant

Mt CO2eq.

2019

2018

2017

Périmètre : conforme au reporting financier.

Emissions totales de gaz à effet de serre (Scopes 1 et 2)

12,0

12,3

12,3

Émission de gaz à effet de serre – réalisation 2019

Mt de CO2 équivalent

 

Périmètre : conforme au reporting financier.

Emissions totales de gaz à effet de serre (Scopes 1 et 2) en 2019

12,0

Emissions totales de gaz à effet de serre (Scopes 1 et 2) en 2018

12,3

Variation due à des modifications du champ d’application du rapport (modifications structurelles)

0,45

Variation due à des modifications de la méthodologie de calcul ou à des améliorations de l’exactitude des données

–0,11

Augmentation ou réduction des émissions d'année en année et à scope constant

–0,61

Augmentation ou réduction des émissions cumulées depuis 2017 et à scope constant

–0,58

Variation due à des modifications du périmètre du rapport attribuable principalement à l’intégration de l’unité de cogénération (Rosignano, Italie) dans le périmètre de Solvay ; +0,5 million de tonnes de CO2.

Intensité des émissions de gaz à effet de serre

Kg de CO2 équivalent/euro EBITDA

2019

2018

2017

Périmètre : conforme au reporting financier.

Intensité des émissions de gaz à effet de serre

5,17

5,51

5,53

Pour une année donnée, l’intensité des émissions de gaz à effet de serre reflète le montant des émissions de Scope 1 et 2 du Protocole de Kyoto comprises dans le périmètre financier exprimé en kg d’équivalent de CO2 par euro d’EBITDA.

En 2019, l’intensité des gaz à effet de serre a diminué de 0.34 kg d’équivalent de CO2 par euro d’EBITDA.

Émissions de gaz à effet de serre (Scope 1 et 2)

 

 

2019

2018

2017

Périmètre: cohérent avec le reporting financier, comprenant les activités de production des sociétés consolidées (intégralement ou partiellement). Les émissions de gaz à effet de serre des sociétés reprises dans le périmètre financier représentent 81% du total des émissions des sociétés reprises dans le périmètre opérationnel.

Émissions directes et indirectes de CO2 (Scopes 1 et 2)

Mt de CO2

10,0

9,8

10,0

Émissions des autres gaz à effet de serre suivant le Protocole de Kyoto (Scope 1)

Mt équivalent CO2

2,0

2,4

2,3

Total des émissions des gaz à effet de serre suivant le Protocole de Kyoto

Mt équivalent CO2

12,0

12,3

12,3

Autres émissions de gaz à effet de serre hors du Protocole de Kyoto (Scope 1)

Mt équivalent CO2

0,1

0,1

0,1

Émissions directes de gaz à effet de serre (Scope 1)

Mt de CO2 équivalent

2019

2018

2017

Périmètre : conforme au reporting financier.

Méthane – CH4

1,02

0,88

0,90

Oxyde nitreux – N2O

0,03

0,10

0,14

Hexafluorure de soufre – SF6

0,07

0,04

0,06

Hydrofluorocarbures – HFC

0,11

0,06

0,14

Perfluorocarbures – PFC

0,78

1,36

1,07

Triofluorure d’azote – NF3

0,00

0,0

0,0

Total des émissions des autres gaz à effet de serre suivant le Protocole de Kyoto

2,01

2,44

2,31

Dioxyde de carbone – CO2

8,58

7,96

7,92

Total des émissions directes

10,59

10,35

10,2

En 2019, les émissions directes de CO2 sont légèrement plus élevées qu’en 2018 principalement en raison de Rosen (Rosignano, Italie). 

En 2019, les émissions directes d’autres gaz à effet de serre selon le Protocole de Kyoto étaient inférieures de 0,43 million de tonnes d’équivalent de CO2 par rapport à celles de 2018. Ce changement est dû à l’augmentation de 0,56 million de tonnes d’équivalent de CO2 des émissions en CF4 à Spinetta (Italie) ainsi qu’à une augmentation de 0,14 million de tonnes d’équivalent de CO2 en émissions CH4 à Green River (États-Unis).

Emissions indirectes de CO2 – Brut, fondé sur le marché (Scope 2)

Mt de CO2

2019

2018

2017

Périmètre : conforme au reporting financier.

Électricité achetée pour consommation

0,9

1,0

1,2

Vapeur achetée pour consommation

0,5

0,9

0,9

Total

1,4

1,9

2,1

Emissions indirectes de CO2 – Brut, fondé sur la localisation (Scope 2)

Mt de CO2

2019

2018

2017

Périmètre : conforme au reporting financier.

Électricité achetée pour consommation

1,0

1,1

1,2

Vapeur achetée pour consommation

0,5

0,9

0,9

Total

1,5

2,0

2,1

Depuis l’introduction de la méthode basée sur le marché, une revue détaillée des facteurs d’émission pour l’achat d’électricité des sites est réalisée chaque année.

La diminution de 0,1 million de tonnes de CO2 pour les émissions indirectes liées à l’achat d’électricité s’explique par l’amélioration des achats d’électricité contenant moins de carbone.

Les émissions indirectes de CO2 liées à la vapeur achetée ont reculé de 0,4 million de tonnes de CO2. Ce changement est principalement attribuable à l’intégration de l’unité de cogénération (Rosignano, Italie) dans le périmètre de Solvay.

Autres émissions indirectes de gaz à effet de serre (Scope 3)

Mt de CO2 équivalent

2019

2018

2017

(1)

Le périmètre des investissements a été recalculé pour 2017 et 2018 pour se conformer à la guidance du protocole des gaz à effet de serre. Périmètre : conforme au reporting financier.

Produits et services achetés

4,9

5,8

5,7

Biens d’équipement

1,8

1,8

1,8

Activités liées à l’énergie et aux combustibles

1,0

0,7

0,7

Transport et distribution en amont

Included in purchased goods and services

Déchets générés par les opérations

Included in purchased goods and services

Voyage d'affaires

0,01

0,02

0,02

Trajets domicile - lieu de travail

0,05

0,05

0,05

Transport et distribution en aval

0,6

0,7

0,7

Transformation des produits

5,4

5,5

5,3

Utilisation des produits

9,5

10,9

11,1

Traitement de fin de vie des produits

7,4

7,6

8,4

Actifs loués en aval

0

0

0

Franchises

0

0

0

Investissements(1)

1,1

1,1

2,0

À la suite de l’intégration de Rosen, les émissions liées à « l’énergie et aux combustibles » ont augmenté de 0,3 million de tonnes de CO2.

Les émissions en aval du Scope 3, liées au traitement de l’utilisation et de la fin de vie des produits, ont été identifiées comme significatives par l’évaluation de l’outil Sustainable Portfolio Management.

Principales réalisations en 2019

Sur le site de Solvay Spinetta en Italie, une technologie propre innovante développée en interne et mise en service en 2019 a permis de réduire de 0,56 million de tonnes équivalent CO2 les émissions de CF4 en 2019.

À Paulinia, au Brésil, un programme d’excellence des processus a permis d’éviter 0,08 million de tonnes d’équivalent CO2 d’émissions de N2O en 2019.

Solvay a continué à intensifier son implication dans la production d’énergie renouvelable dans le domaine de l’approvisionnement.

  • Des travaux sont en cours pour élargir le recours à l’énergie de biomasse au-delà des seules installations de Brotas (Brésil), Dombasle (France), Rheinberg (Allemagne), Zhangjiagang (Chine), Gunsan (Corée du Sud) et Panoli (Inde), en construisant de nouvelles installations à Devnya (Bulgarie) et en convertissant une chaudière au charbon en chaudière de biomasse à Rheinberg (Allemagne)
  • Les fermes solaires du comté de Jasper (États-Unis) et de West Deptford (États-Unis) sont désormais pleinement opérationnelles et de nouveaux projets solaires à Linne-Herten (Pays-Bas), Walcourt-les-Petons (Belgique) et West Deptford (États-Unis) sont à l’étude ;
  • Un projet « New Wind » est en cours à Changshu (Chine) ;
  • Des contrats Biogaz ont été signés à Melle (France) et à St Fons (France).