Solvay
Rapport annuel intégré 2019

Définition

L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et le gaspillage des ressources (matières premières, eau, énergie), ainsi que la production de déchets. Elle cherche à rompre avec le modèle d’économie « linéaire » (extraction, production, consommation, déchets) pour le remplacer par un modèle « circulaire ». Le modèle économique linéaire actuellement en place dans nos sociétés a atteint ses limites et il contribue fortement au changement climatique et à la destruction de notre environnement. Des actions et des efforts immédiats sont nécessaires afin de préserver la planète et ses ressources limitées. Dans ce cadre, les industries ont un rôle majeur à jouer. Une des façons d’y parvenir consiste à intégrer les principes de l’économie circulaire dans leur activité à l’échelle mondiale.

Pour limiter la consommation et le gaspillage des ressources ainsi que la production de déchets, l’innovation est essentielle en vue d’optimiser l’utilisation des ressources. Recycler, réutiliser, réduire, renouveler, récupérer : cinq façons de créer une économie circulaire et de se débarrasser définitivement du gaspillage. Les boucles circulaires permettent de faire circuler les ressources aussi longtemps que possible - idéalement, pour toujours - sans avoir à en extraire davantage.

Selon la Commission de transition énergétique, une économie davantage circulaire pourrait réduire de 40 % les émissions de CO2 des secteurs du plastique, de l’acier, de l’aluminium et du ciment au niveau mondial et de 56 % dans les économies développées comme l’Europe d’ici 2050.

Soutenu par la transition vers les énergies renouvelables, le système d’économie circulaire développe le capital économique, naturel et social, en se basant sur trois principes :

  1. Concevoir la production sans déchet ni pollution ;
  2. Réutiliser les produits et les matériaux ;
  3. Régénérer les systèmes naturels.

Démarche de gestion

La responsabilité de l’économie circulaire est attribuée au Responsable de l’économie circulaire dans la Fonction Corporate du Développement Durable et de l’Énergie (DDE).

Sa mission consiste à accompagner et à mener la transition de l’activité et de l’approche systémique de Solvay, en créant des boucles circulaires non seulement avec les clients, mais aussi avec les grands propriétaires de marques dans les secteurs où Solvay est présente. En analysant méticuleusement les opportunités internes et externes de mieux utiliser les produits à chaque étape de leur cycle de vie (et en essayant de leur trouver une nouvelle vie par le recyclage ou la réutilisation), le Responsable de l’économie circulaire et la Fonction DDE soutiennent constamment de nouveaux projets de réduction des déchets pour Solvay et d’autres partenaires, améliorant ainsi l’impact environnemental de l’industrie et contribuant à une économie circulaire mondiale.

La chimie, en tant que science et industrie, constitue un moteur extrêmement pertinent et puissant pour la transformation et la réutilisation des matériaux. En utilisant le portefeuille technologique vaste et diversifié du Groupe, des produits chimiques spécialisés aux matériaux avancés, nous pouvons agir comme un catalyseur et co-construire de nouvelles solutions pour boucler les boucles.

Solutions pour une économie circulaire économe en ressources

La transformation de Solvay en un moteur d’économie circulaire s’inscrit dans sa stratégie G.R.O.W.

Solvay prend des mesures et travaille avec ses clients, ses fournisseurs et ses partenaires afin de repérer les opportunités qui permettent de tirer parti des capacités du Groupe, en particulier dans les domaines suivants :

  1. Remodeler les produits et les processus en réduisant l’utilisation de ressources critiques, résultant en des produits recyclables ;
  2. Développer de nouvelles propositions de valeur sur le marché pour améliorer la circularité des clients ;
  3. Aider à prolonger la durée de vie des produits des clients ;
  4. Aider les clients à réutiliser les ressources rares ;
  5. Développer des solutions d’énergie renouvelable pour les clients.

Partenariat avec la Fondation Ellen MacArthur

En janvier 2018, Solvay a conclu un partenariat avec la Fondation Ellen MacArthur, pour une période de trois ans. Ce partenariat donne au Groupe l’occasion de faire la différence dans l’accélération de la transition vers une économie circulaire dans le secteur chimique.

La Fondation a été créée en 2010 et a pour but d’aider les entreprises à atteindre une approche circulaire dans leurs modèles d’entreprise. Nous partageons la conviction de la Fondation que l’innovation est au cœur de toute transition vers l’économie circulaire. Solvay a été choisie comme seule entreprise chimique et collaborera avec dix autres partenaires mondiaux (BlackRock, Danone, Google, H&M, Intesa Sanpaolo, DS Smith, Philips, Renault, SC Johnson et Unilever) pour innover et évoluer vers des produits plus durables et circulaires.

Solvay développe des projets aux côtés d’autres acteurs majeurs et permet une transition vitale vers de meilleures méthodes de production, d’utilisation, de recyclage et de réutilisation de ses produits dans le secteur et au-delà. Nous sommes résolus à construire un avenir durable, et nous estimons que la collaboration avec la Fondation Ellen MacArthur contribue à accélérer notre transition vers des économies de ressources.

Plus d’informations sur ce partenariat

Nos engagements

En tant que partenaire stratégique de la Fondation Ellen MacArthur, nous sommes engagés dans un parcours visant à repenser et développer les activités circulaires avec les clients et les propriétaires de marques, afin de préserver les ressources de la planète. Nous sommes en mesure d’apporter une valeur ajoutée à la circularité dans trois domaines prioritaires :

  • Nouvelles fonctionnalités : transformer les déchets des marchés stratégiques de Solvay en matières premières à valeur ajoutée ;
  • Amélioration des technologies : créer de la valeur en augmentant la qualité des matériaux recyclés grâce à de meilleurs processus ;
  • Éco-conception : développer de nouveaux produits dont la conception est circulaire.

Solvay est impliquée dans des organisations intersectorielles :

  • Plate-forme du Forum Économique Mondial pour le développement de technologies à faible émission de carbone (recyclage de plastiques mixtes, utilisation de la biomasse pour une faible émission de CO2 et de nouveaux produits chimiques et procédés utilisant le CO2 comme matière première) ;
  • Facteur 10 du WBCSD (Conseil mondial des entreprises pour le développement durable) ;
  • Alliance circulaire des matières plastiques du CEFIC (Conseil Européen de l’Industrie Chimique).

Principales réalisations en 2019

En 2019, Solvay a intégré l’innovation basée sur l’économie circulaire et sur le végétal dans l’approvisionnement, les nouveaux projets de développement et son portefeuille.

La fabrication de vanilline biosourcée en est un exemple. Produite à partir d’une matière première naturelle, l’acide férulique obtenu à partir d’huile de son de riz non OGM et par un processus de fermentation, la Solvay RHOVANIL Natural CW est la seule vanilline produite industriellement.

Une nouvelle solution pour réduire l’extraction et les déchets des métaux

La demande de batteries lithium-ion pour véhicules électriques augmente en même temps que le besoin d’une source constante de métaux essentiels tels que le cobalt. Solvay contribue à accélérer le recyclage des métaux des batteries des véhicules électriques et à développer une chaîne de valeur durable et circulaire, grâce à de nouveaux procédés de recyclage.

En tirant parti de ses capacités et de ses partenariats, Solvay joue un rôle actif dans l’amélioration de la productivité et de l’efficacité tout au long de la chaîne de valeur des métaux pour batteries, en proposant une efficacité d’extraction supérieure du Li, du Co et du Ni pour les processeurs, en fournissant des technologies pour purifier et convertir ces métaux en matériaux pour la fabrication de cathodes, en générant des matières premières d’une grande pureté pour les batteries.