Solvay
Rapport annuel intégré 2019

2019
En millions d'euros

Acquisitions

Cessions

Total

Filiales

–6

–31

–37

Autres

–16

 

–16

Total participations

–23

–31

–53

Immobilisations corporelles/incorporelles

–857

18

–839

Total

–880

–13

–892

2018
En millions d'euros

Acquisitions

Cessions

Total

Filiales

–12

26

14

Autres

–4

 

–4

Total participations

–16

26

10

Immobilisations corporelles/incorporelles

–833

42

–791

Total

–849

69

–781

En 2019

L’acquisition de filiales (-6 millions d’euros) est principalement liée à des paiements postérieurs à l’acquisition de Cytec.

Les autres acquisitions ont principalement trait à l’investissement dans le Groupe Aqua Pharma.

Les cessions de filiales (-31 millions d’euros) sont principalement liées aux coûts de fusion et acquisition liés à la cession de Polyamides pour -16 millions d’euros, aux montants payés pour la cession des activités Pharma et Indupa sans impact sur le compte de résultats de 2019 (-19 millions d’euros), déduction faite du remboursement des emprunts liés à la cession du business Cross Linkable Compound de 7 millions d’euros.

Les acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles (-857 millions d’euros) sont relatives à différents projets :

  • Matériaux composites : nouvelle ligne de fabrication de particules haute performance pour fibres de carbone préimprégnées à Willow Island (États-Unis) ;
  • Corporate : investissement dans le « Material Science Application Center » à Bruxelles (Belgique) ;
  • Specialty Polymers : nouvelle unité de production dédiée au polyéthersulfone (PESU) à Panoli (Inde) ;
  • Polymères spéciaux : augmentation de la capacité Polyfluorure de vinylidène (PVDF) à Tavaux (France) ;
  • Polymères spéciaux : augmentation de la capacité latex PDVC Diofan à Tavaux (France) ;
  • Technology Solutions : doublement de la capacité de production de photostabilisants d’amine à encombrement stérique (HALS) à Willow Island (USA) ;

En 2018

L’acquisition de filiales (-12 millions d’euros) était liée à des paiements postérieurs à l’acquisition de Cytec.

Les cessions de filiales (26 millions d’euros) étaient principalement liées aux activités de produits dérivés du phosphore pour 54 millions d’euros, aux activités Soda Ash en Égypte pour 10 millions d’euros, et à des coûts de fusion et acquisition liés à la cession de Polyamides pour -20 millions d’euros. Le solde est composé de montants payés ou reçus liés à des cessions des exercices précédents sans impact sur le compte de résultats 2018 (paiement différé pour l’achat de parts de BASF dans Solvin de -22 millions d’euros et Cross Linkable Compound pour 4 millions d’euros).

Les acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles (-833 millions d’euros) étaient relatives à différents projets :

  • Corporate : investissement dans le « Material Science Application Center » à Bruxelles (Belgique) ;
  • Soda Ash & Derivatives : rénovation d’une unité de cogénération à Bernburg (Allemagne) ;
  • Special Chem : nouvelle usine eH2O2 à Rosignano (Italie) et Zhengiang (Chine) ;
  • Specialty Polymers : nouvelle unité de production dédiée au polyéthersulfone (PESU) à Panoli (Inde) ;
  • Polymères spéciaux : augmentation de la capacité Polyfluorure de vinylidène (PVDF) à Tavaux (France) ;
  • Technology Solutions : doublement de la capacité de production de photostabilisants d’amine à encombrement stérique (HALS) à Willow Island (USA) ;

En 2018, les encaissements issus de la vente d’immobilisations corporelles sont relatifs à la cession de biens immobiliers (27 millions d’euros), principalement à la suite d’initiatives de restructuration ou de changements de portefeuille, et de la cession d’immobilisations incorporelles liées à la vente de fichiers de clientèle (15 millions d’euros).