Solvay
Rapport annuel intégré 2019

Avec Solvay ONE Planet, le Groupe a pris un nouvel engagement en faveur du climat et, dans ce cadre, a défini une stratégie claire de transition des énergies fossiles vers les énergies renouvelables, sur ses sites du monde entier. La mise en œuvre est en cours, avec un solide portefeuille de projets, notamment en Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

De quoi sʼagit-il?

Nous sommes déterminés à contribuer à la transition vers une économie respectueuse du climat et reconnaissons quʼil sʼagit là dʼun défi majeur. Solvay consomme plus dʼénergie que la moyenne de lʼindustrie chimique, et continue à utiliser du charbon. Son élimination progressive pour produire de lʼénergie est lʼune de nos nouvelles mesures phares. Nous avons commencé notre transition énergétique en 2018, en nous engageant à réduire de 1 million de tonnes en valeur absolue les émissions de gaz à effet de serre (GES) issues de nos activités dʼici 2025. Passer dʼune mesure de lʼintensité de nos émissions de gaz à effet de serre à leur réduction en valeur absolue est un signal fort de notre détermination à ne pas développer nos activités au détriment de la planète.

En 2019, nous avons poursuivi notre effort de transition vers les énergies renouvelables en recherchant et en privilégiant de nouvelles solutions pour répondre aux besoins en électricité et en chaleur sur nos sites. Nous entendons passer à une énergie non fossile en utilisant à la fois les énergies renouvelables et la valorisation énergétique des déchets.

Aujourdʼhui, Solvay produit 12 millions de tonnes dʼémissions de CO2 dont les deux tiers proviennent de la consommation dʼénergie et un tiers de nos procédés. Les projets liés à notre consommation dʼénergie qui sont déjà validés permettront, à eux seuls, de réduire les émissions de CO2 de 600 000 tonnes dʼici 2025. Et nous disposons déjà dʼun portefeuille de projets bien rempli qui nous garantit que nous serons en mesure de continuer à réduire nos émissions.

7%

part du renouvelable dans lʼénergie totale consommée par le Groupe en 20191

1 : en incluant les énergies renouvelables dans les achats dʼénergie

17

projets réalisés ou décidés en 2019

« Nous avons défini une approche stratégique à lʼéchelle du Groupe, soutenue par de réelles expertises dans ce domaine, avec des équipes orientées marchés qui identifient les meilleurs projets pour chaque zone géographique. »

 Alain Michel,Climate and Energy Transition Director

Qui et comment ?

Nos équipes au niveau local, au niveau des Global Business Units (GBU) et au niveau du Groupe, travaillent en étroite collaboration pour assurer le succès de la transition énergétique de nos usines. En 2018, nous avons créé une équipe dédiée, implantée à proximité de nos marchés, en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Elle a pour mission de développer, en interne ou avec des développeurs externes, des solutions adaptées aux spécificités locales, en adéquation avec les politiques et les ressources disponibles. Elle veille par ailleurs à ce que les projets identifiés soient en phase avec les besoins de nos usines, dans chaque zone géographique. En 2019, toutes les GBU ont élaboré leur propre feuille de route en matière de transition énergétique et déterminé les leviers les plus appropriés pour leur transition vers le non-fossile. Aujourdʼhui, travailler à lʼéchelle dʼUN seul Groupe (ONE Solvay) nous donne une vision globale de leurs besoins spécifiques, et nos équipes dans le monde sont alignées pour assurer un déploiement efficace des projets.

Ce que nous avons réalisé

Notre approche consiste à travailler sur des projets locaux, sur site, ainsi que sur des projets plus globaux hors site, ce qui nous permet de développer un mix efficace de solutions à proposer aux GBU, en fonction de leurs besoins.

Aux États-Unis, par exemple, nous avons élaboré des solutions visant à couvrir lʼensemble des besoins en électricité de nos usines dans le pays. Le 1er janvier 2020, nous avions déjà réduit nos émissions annuelles de CO2 liées à la consommation dʼélectricité de 150 000 tonnes, soit environ 25 %, et ce principalement grâce à lʼénergie solaire.

« Depuis janvier 2019, 100 % de lʼélectricité qui alimente notre usine de Baton Rouge, aux États-Unis, provient de lʼénergie solaire. La décarbonisation de la chaîne de valeur en amont de nos produits à base de vanilline leur donne une valeur supplémentaire et répond à la demande croissante de nos clients, qui cherchent à atteindre leurs propres objectifs de réduction dʼémission de carbone. »

 Peter Browning,President of Aroma Performance Global Business Unit

En Europe, nous travaillons sur une grande diversité de projets tels que lʼutilisation du biogaz (produit par la fermentation de biomasse comme les déchets agricoles ou le bois). Parmi nos réalisations majeures, lʼinvestissement dans une nouvelle chaudière à biomasse dans notre usine de carbonate de soude de Rheinberg, en Allemagne. Celle-ci, qui entrera en service en mai 2021, utilisera comme matière première des copeaux de bois recyclés dʼorigine locale, ce qui permettra de réduire les émissions de CO2 du site de plus de 30 %.

« Le projet de Rheinberg marque une étape cruciale dans la réalisation de notre nouvel objectif de réduction des gaz à effet de serre qui sʼinscrit dans notre volonté de produire et de servir nos clients de manière à la fois plus durable et plus compétitive. »

 Christophe Clemente,President of Soda Ash & Derivatives Global Business Unit

Avec un leader de lʼindustrie aéronautique

En savoir plus