Solvay
Rapport annuel intégré 2019

Marchés et croissance – risque stratégique

Actions de prévention et d’atténuation

  • Analyse formelle et systématique des marchés et des enjeux en matière de marketing concernant les investissements et les lancements de projets d’innovation,
  • Examen régulier de la performance du déploiement de la stratégie,
  • Développement sur des marchés à croissance supérieure au PIB : Automobile et Aéronautique, Ressources et Environnement, Électricité et Électronique, Agroalimentaire,
  • Développement avec les clients de Solvay de solutions sur mesure,
  • Adaptation des installations aux énergies nouvelles et aux marchés CO2,
  • Plus grande attention apportée à la conversion et la génération de liquidités,
  • Cession d’activités considérées comme trop cycliques.

Risque inhérent à la chaîne d’approvisionnement et à la fiabilité de la production

Actions de prévention et d’atténuation

Pour la fiabilité de la production :

  • Répartition géographique des unités de production dans le monde,
  • Maintenance,
  • Programme de prévention de pertes matérielles du Groupe se concentrant sur la prévention et l’atténuation des dommages aux biens et sur la perte de profit à la suite d’un incendie, une explosion, une émanation chimique accidentelle et tout autre imprévu préjudiciable.

Pour la chaîne d’approvisionnement :

Bilan RSE des fournisseurs et adhésion au Code des Fournisseurs de Solvay, propriété des mines et des carrières de trona, de calcaire et de sel, et programmes de réduction de consommation d’énergie.

Sélection et gestion des projets

Actions de prévention et d’atténuation

  • Le Comité des Investissements fournit une revue analytique de l’efficacité de l’allocation des dépenses d’investissement et du plan d’investissement d’équipement au Comité Exécutif. La méthodologie « Capex Excellence » pour le portefeuille des projets de petite taille.
  • Les décisions concernant les investissements (dépenses d’investissement excédant 10 millions d’euros et acquisitions) prises par le Comité Exécutif ou le Conseil d’Administration tiennent compte de la durabilité et comprennent une analyse SPM complète de l’investissement potentiel.
  • Une analyse de performance est réalisée après mise en place.

La combinaison de toutes ces actions a permis de mieux contrôler la conversion de l’EBITDA en liquidités et d’atteindre un niveau de conversion de liquidités comparable à celui de sociétés similaires du secteur.

Risque réglementaire, politique et juridique

Actions de prévention et d’atténuation

  • La présence géographique équilibrée dans le monde du Groupe permet de réduire l’impact des évolutions défavorables dans les domaines réglementaires et politiques.
  • Le département Affaires Gouvernementales et Publiques travaille en continu avec des représentants d’autorités publiques au niveau national, ce qui comprend, mais sans s’y limiter, les autorités chargées des affaires européennes, en passant également par l’ambassade belge locale.
  • Des provisions financières sont créées selon la connaissance par Solvay du risque juridique.
  • Un groupe de travail sur le Brexit a été mis en place avec la participation des GBU et des fonctions concernées. Les GBU ont identifié les principaux risques et travaillent sur des actions d’atténuation dans l’hypothèse d’un scénario défavorable (« Brexit sans accord »), visant à minimiser les perturbations pour les clients.
  • La coordination entre Corporate Trade, SBS et les GBU s’est renforcée pour mieux identifier les risques et leur atténuation.

Risque financier

Actions de prévention et d’atténuation

Un profil financier prudent et une stratégie financière conservatrice :

  • Notation d’investissement de bonne qualité du Groupe : Baa2/P2 (perspective stable) de Moody’s et BBB/A2 (perspective stable) de Standard & Poor’s à la clôture de 2019,
  • Solvay encourage les discussions transparentes et régulières avec les principales agences de notation.

Des réserves de trésorerie importantes :

  • À la fin de 2019, le groupe possède de 0,8 milliard d’euros de réserves de trésorerie et équivalents (notamment les autres instruments financiers courants, ainsi que 3,5 milliards d’euros de facilités de crédit engagées (un crédit multilatérale renouvelable de 2,0 milliards d’euros et un 1,5 milliard d’euros supplémentaires provenant de facilités de crédit renouvelables bilatérales avec les principaux partenaires bancaires internationaux). Tous ont été non tirés au 31 décembre 2019.
  • Le groupe a accès à un programme de bons du Trésor belge pour 1,5 milliard d’euros et, à défaut, à un billet de trésorerie américain pour un montant de 500 millions de dollars.

Politique de couverture du risque de change :

  • Solvay surveille étroitement le marché des changes et se couvre dès que c’est nécessaire, principalement sur des durées inférieures à un an et ne dépassant généralement pas 18 mois.

Politique de couverture des taux d’intérêt :

  • Solvay a souscrit la majorité de son endettement net à des taux d’intérêt fixes. Solvay suit de près le marché des taux d’intérêt et s’engage dans des swaps de taux d’intérêt dès que c’est nécessaire.

Politique de couverture du risque énergétique :

  • Solvay couvre les prix de l’énergie. Ces transactions vont au-delà de neuf mois et peuvent aller jusqu’à trois ans.

Contrôle des notations des contreparties du Groupe :

  • Pour ses activités de trésorerie, Solvay travaille avec des institutions bancaires de premier ordre (sélection basée sur les principaux systèmes de notation) et réduit toute concentration de risques en limitant son exposition auprès de chacune de ces banques à un certain seuil.
  • Pour ses activités commerciales, le risque lié aux clients externes et au recouvrement de Solvay est contrôlé grâce à un réseau professionnel de gestionnaires de crédit et de recouvrement basés dans les zones et pays où le Groupe opère. Les processus de gestion et de recouvrement du crédit s’appuient sur un ensemble de procédures détaillées et sont gérés par des Comités de Crédits à l’échelle du Groupe et des GBU. Au cours des dernières années, ces mesures de limitation des pertes ont conduit à un taux faible record de défauts de paiement des clients.

Optimisation de la gouvernance des fonds de pension et des régimes de retraite :

  • Gouvernance des fonds de pension : Solvay a défini des orientations pour maximiser son influence sur les décisions des fonds de pension nationaux, dans les limites autorisées par les lois nationales.
  • Optimisation du régime de retraite : réduction de l’exposition du Groupe au risque lié aux régimes à prestations définies en convertissant les régimes actuels en régimes de retraite présentant un profil de risque moindre pour services futurs ou en ne les proposant plus aux nouveaux arrivants.
  • Une analyse globale de gestion des actifs-passifs (Asset Liability Management, ou ALM) des régimes de retraite du Groupe, représentant environ 90 % des engagements de pension bruts ou nets du Groupe, est réalisée tous les trois ans pour identifier et gérer les risques correspondants sur une base globale.

Processus de contrôle de la conformité à la réglementation fiscale et des politiques de définition des prix de transfert :

  • Le processus de contrôle de la conformité à la réglementation fiscale comprend le contrôle des procédures et systèmes par le biais de revues internes et d’audits menés par des consultants externes réputés.
  • Des politiques de prix de transfert, des procédures et des contrôles visent à répondre aux exigences des autorités.
  • Le département Fiscalité de Solvay accorde une attention particulière à l’interprétation et à l’application correctes de ces nouvelles règles fiscales afin d’éviter de futurs litiges.

Principales actions en 2019

  • Remboursement d’un emprunt obligataire hybride perpétuel de 700 millions d’euros (première date de remboursement en mai 2019), partiellement refinancé par un emprunt obligataire hybride perpétuel de 300 millions d’euros (première date de remboursement en mars 2024), émis en décembre 2018.
  • Émission à concurrence de 600 millions d’euros d’obligations de premier rang à 10 ans à 0,5 % échéant en septembre 2029 et remboursement anticipé d’une dette de 800 millions de dollars échéant en décembre 2020.
  • Extension de l’échéance à décembre 2020 de deux facilités bilatérales de crédit renouvelable, pour un montant total de 1 milliard d’euros,
  • Prolongation d’un an de la facilité de crédit renouvelable jusqu’en 2024 ;
  • Gestion des garanties : un nouvel outil en ligne dédié a été développé afin de gérer le flux de travail entre l’émission et la libération, et ce, pour toutes les conditions contractuelles. Ce nouvel outil génère un inventaire complet des engagements financiers dans l’ensemble du Groupe et facilite une gestion efficace et précise.
  • Une contribution volontaire en espèce exceptionnelle a été versée à Rhodia Pension Trust Ltd (Royaume-Uni) : 100 millions de livres sterling au titre d’avance sur le paiement des contributions annuelles convenues en 2018. Cette contribution volontaire permettra à Rhodia Pension Trust Ltd (Royaume-Uni) de réduire les risques en poursuivant la couverture de ses engagements au moyen d’une stratégie d’investissement appropriée.
  • Déploiement d’un outil de gestion de comptes bancaires à utiliser dans l’intégralité du Groupe pour un inventaire complet des structures bancaires dans l’ensemble des entités, ce qui renforce la visibilité et le contrôle, et facilite une gestion adéquate des liquidités.

Risque environnemental

Actions de prévention et d’atténuation

  • Contrôle et gestion stricts des sites confrontés à une contamination historique du sol,
  • Approche de caractérisation du risque déployée à chaque site affecté, le cas échéant,
  • Suivi de la réglementation locale,
  • Une gouvernance solide grâce à l’existence d’un Conseil de l’Environnement, composé de deux membres du Comité Exécutif, d’un responsable des activités industrielles, et de responsables des départements juridique et financier, afin de diriger les efforts de gestion des risques environnementaux.

Risque informatique

Actions de prévention et d’atténuation

  • Des réseaux de données dédiés et routeurs régionaux gérés par des fournisseurs fiables,
  • Un programme annuel d’audit pour garantir la conformité avec les politiques de sécurité des systèmes informatiques.