Solvay
Rapport annuel intégré 2019

Description du risque

La stratégie mise en place par le Groupe pour répondre aux risques liés au changement climatique (tels que définis par la TCFD[*]), pourrait être inefficace et nuire à la réputation, provoquer des pertes commerciales et une sous-évaluation de l’entreprise, la rendant moins attractive pour les investisseurs à long terme.

  • Politiques et contexte légal : réglementations et mesures en vue de limiter les émissions de CO2 par exemple, en augmentant le prix des émissions de gaz à effet de serre (GES),
  • Technologies : investissements sans succès dans de nouvelles technologies visant à réduire les émissions,
  • Marchés : absence d’adaptation aux changements de comportement des clients,
  • Réputation : attitude négative des parties prenantes dans les cas où leurs inquiétudes sur le changement climatique ne sont pas prises au sérieux,

Actions de prévention et d’atténuation

  • La stratégie de Solvay se concentre sur des activités à plus grande valeur ajoutée et à moindre exposition environnementale,
  • Chaque année, l’outil « Sustainable Portfolio Management » (SPM) permet d’évaluer l’exposition environnementale des ventes et du portefeuille de projets d’innovation. Le SPM comprend des critères liés au climat alignés sur le scénario des 2°C,
  • Plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Principales actions en 2019

Solvay travaille principalement sur quatre axes :

  • Examen des risques et opportunités liés au climat pour chaque produit, sur chaque marché, avec l’outil « Solvay Sustainable Portfolio Management »: 19 % de notre chiffre d’affaires est lié à des solutions associées au climat, et 3 % de notre chiffre d’affaires est lié à des défis associés au climat.
  • Réalisation d’une analyse de scénario 2040 conforme aux recommandations de la TCFD et utilisant comme référence le scénario de Développement Durable de l’Agence Internationale de l’Énergie. L’étude a montré que les opportunités de vente pourraient être plus importantes que les impacts négatifs sur les coûts.
  • Réalisation d’une cartographie des risques physiques aigus liés au climat avec des assureurs. Sept sites de production sont situés dans des zones où la probabilité liée aux inondations est de 2 %. 11 sites de production sont situés dans des zones exposées à des tempêtes.
  • La cartographie des risques de pénurie d’eau a été mise à jour à partir d’une base de données de Hoekstra & al (2016). 21 sites ont été identifiés comme « à risque », associant situation, consommation d’eau et coûts d’interruption d’activité. Des plans d’action sont développés pour chaque usine, en fonction de leur situation spécifique.

[*] : TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures) : un groupe de travail sur les informations financières liées au climat